Comment préserver sa mémoire ?

Le vieillissement cérébral, mais aussi le stress et la fatigue ont un impact sur nos fonctions cognitives dont la mémoire. Heureusement il est possible de protéger et d’entretenir sa mémoire !

Les plaintes concernant le fonctionnement de la mémoire sont la plupart du temps liées au déclin normal des performances de mémoire avec l’âge. Après 50 ans, la moitié des personnes se plaignent de leur mémoire. Les difficultés de mémorisation peuvent être dues également au stress ou à la fatigue.

Protéger sa mémoire avec une bonne hygiène de vie

Pour améliorer votre mémoire et limiter les effets du vieillissement, vous avez tout intérêt à adopter un certain nombre de principes :

  • Protéger son sommeil : sachez qu’un bon sommeil protège la mémoire et consolide mieux les informations auxquelles vous avez eu accès pendant la journée. Par exemple, le travail tardif sur l’ordinateur entraine un mauvais sommeil. Il convient d’éviter ou de réduire après le dîner dans la mesure du possible un travail soutenu sur un écran. En effet, la lumière bleue de l’écran envoie un message au cerveau que le jour arrive bientôt : elle entraîne un sommeil de moins bonne qualité et empêche l’alternance harmonieuse des différentes phases de sommeil, indispensables à un bon fonctionnement de la mémoire. A savoir : les adultes ont besoin de 7 à 8h de sommeil en moyenne.
  • Pratiquer une activité physique régulière : celle-ci préserve les neurones en assurant notamment une bonne oxygénation du cerveau et elle stimule la formation de nouveaux neurones. Il est recommandé de faire au moins 30 mn de marche rapide par jour.
  • Adopter une alimentation équilibrée : en équilibrant son alimentation et en limitant notamment le « trop salé, trop sucré », on réduit les facteurs de risques cardio-vasculaires (hypertension, obésité, etc.) qui ont potentiellement des effets négatifs sur la mémoire. L’alcool est aussi un élément toxique très négatif pour la mémoire.
  • Mettre certains aliments à l’honneur dans son assiette : il est recommandé de privilégier des aliments riches en éléments bénéfiques pour la mémoire, par exemple des aliments riches en vitamine B (amandes, cacahuètes, foie de veau…), vitamine indispensable au bon fonctionnement cérébral, en antioxydants comme les vitamines A, C et E (fruits rouges, noix, amandes, noisettes, avocat…), qui contrent l’action des radicaux libres entraînant des dégâts cellulaires, en acides gras oméga-3 (poissons gras comme le saumon ou la sardine, huiles de colza ou de noix…) qui constituent les membranes cellulaires du cerveau,
  • Solliciter régulièrement sa mémoire en lisant, en faisant des mots croisés, en allant dans les musées, en cuisinant…
  • Avoir des interactions sociales est également un moyen d’entretenir la mémoire. Ainsi, sortir avec des amis, se réunit autour d’un thé ou d’un café, être bénévole dans une association sont autant d’activités recommandées.
  • Se préserver des facteurs de risque cardiovasculaire, les maladies cardiovasculaires ayant un effet néfaste sur le cerveau. Une hypertension artérielle ou un diabète peuvent en effet entrainer de petites lésions des artères cérébrales susceptibles d’altérer la mémoire. Pour cela, il est important de faire contrôler sa tension artérielle, sa glycémie, de faire attention à garder un poids de forme et de bouger.

Misez sur des compléments alimentaires mémoire

En plus d’adopter une vie saine, il est possible de booster sa mémoire avec des plantes et autres nutriments ayant un effet sur les fonctions cognitives, notamment lorsque l’on prend de l’âge.
Les végétaux qui améliorent la circulation cérébrale ? Le Bacopa, le Ginkgo biloba, la petite Pervenche. Des études menées avec de l’extrait de Bacopa ont montré notamment qu’il avait des effets positifs sur la mémoire et les fonctions cognitives des personnes âgées. Les études sur le Ginkgo biloba ont aussi conclu à une amélioration des fonctions cognitives chez les seniors.

La petite Pervenche permet aux neurones des seniors de mieux fonctionner grâce à un principe actif, la vincamine, qui a une action bénéfique sur la circulation sanguine du cerveau.

On retrouve ces plantes dans des compléments alimentaires « mémoire », souvent associées à d’autres nutriments ayant montré une amélioration des fonctions cognitives : acides gras oméga-3, antioxydants, magnésium, zinc, cuivre…

Des exercices pour entretenir sa mémoire

Au quotidien, il est utile d’exercer sa mémoire. Vous pouvez faire des exercices !

Exemple d’exercice que vous pouvez faire :

Placez 7 objets sur une table. Observez-les environ 10 secondes puis tournez-vous. Vous devez être capable de citer chaque objet, sans ordre particulier. Répétez l’exercice jusqu’à cela soit satisfaisant puis quand le résultat est correct, vous pouvez faire le même exercice avec 9 puis 10 objets avec 15 à 20 secondes de mémorisation

Accessible à tous

Apothical, votre enseigne

Nature & Santé

Retrouvez les pharmacies Apothical à côté de chez vous